Quand contacter une association ? – Mieux Traverser le Deuil

Quand contacter une association ?

Solliciter une association peut marquer un tournant décisif dans la façon de vivre le deuil. À condition de dépasser ses réticences dues aux idées reçues.

Contacter une association d’accompagnement du deuil est peut-être une option à laquelle vous n’avez jamais pensé. Comment fonctionne-t-elle ? À qui s’adresse-t-elle ? À quel moment la contacter ? Les réponses à ces questions vous aideront à y voir plus clair.

Qu’est-ce qu’une association d’accompagnement du deuil ?

Les associations d’accompagnement du deuil sont constituées de personnes bénévoles qui, pour beaucoup d’entre elles, ont fait l’expérience du deuil quelques années auparavant. Elles ont pour objectif de répondre à tous les besoins nouveaux qui émergent en soi, quand on se retrouve en deuil.

Les services proposés offrent généralement une écoute individuelle ou en groupe avec des bénévoles spécialement formés. Ce sont des entretiens, en face à face ou par le biais d’une permanence téléphonique ou encore à l’occasion de groupes qui se réunissent plusieurs fois dans l’année. Certaines associations organisent des conférences et mettent à disposition des livres sur le deuil.

Il existe des associations qui accompagnent tous types de deuils et d’autres qui sont spécialisées dans des situations spécifiques comme le deuil après un suicide ou le deuil des parents, après la perte d’un enfant.

Pourquoi solliciter l’aide d’une association ?

Très souvent, on contacte une association car on a besoin de partager avec d’autres personnes qui comprennent ce que l’on est en train de vivre. Dans cet environnement bienveillant, les personnes endeuillées peuvent rencontrer des personnes qui non seulement ont vécu le deuil, mais qui peuvent aussi témoigner qu’il existe une lumière au bout du tunnel. Elles sont la preuve même que les personnes en deuil ne vont pas rester à tout jamais au fond de leur souffrance. Cela peut-être très rassurant.

De plus, le fait d’être accueilli dans une association et de participer aux activités proposées est un moyen très puissant de rompre l’impression de solitude et ce douloureux sentiment d’être coupé du monde. Enfin, dans une association, les personnes en deuil peuvent rencontrer des gens sans se sentir obliger de faire bonne figure : elles sont accueillies comme elles sont, avec respect et simplicité. Cela fait du bien de ne pas avoir à « prendre sur soi », comme on le fait trop souvent à l’extérieur.

Quand solliciter une association ?

Une personne en deuil peut solliciter une association à n’importe quel moment de son deuil. Le plus souvent c’est après quelques mois, quand les proches sont moins présents et que l’impression de solitude se fait plus grande. Elle peut avoir des réticences à faire cette démarche, la plupart du temps à cause d’idées fausses. Elle se dit peut-être que cela va être sinistre ou que les personnes vont tourner en rond dans leur douleur. Qu’elle se détrompe : c’est exactement l’inverse qui se produit. Les personnes rencontrent dans ces associations beaucoup de chaleur et beaucoup de gens apaisés ! Il suffit juste d’aller au delà de ses réticences pour voir ce que ces personnes formidables peuvent apporter. Cela peut représenter un tournant décisif dans la façon de vivre son deuil.

À lire aussi :

Répondez à notre questionnaire pour recevoir
une aide personnalisée.

Je commence
S'inscrire à la
Newsletter

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.