Les émotions vécues pendant le deuil – Mieux traverser le deuil

Les émotions vécues pendant le deuil

17 mai 2019 Image Les émotions vécues pendant le deuil

La peur, la culpabilité, la colère, l’irritation, la révolte, le vécu dépressif… Une personne endeuillée vit des émotions d’une rare intensité pendant tout le processus de deuil. Reconnaître et exprimer ses émotions est impératif pour sa future santé physique, psychique et relationnelle. C’est l’une des quatre tâches fondamentales du travail de deuil pour cheminer vers l’apaisement.

Le vécu émotionnel est au cœur du processus de deuil, nous avons développé ce sujet essentiel dans nos articles Écouter et soigner votre corps, Prendre soin de vous et À l’écoute des émotions d’une personne endeuillée.

L’expression des émotions sera favorisée par l’écoute active et bienveillante d’un proche ou d’un aidant (bénévole d’une association, groupe de paroles…). La personne endeuillée peut aussi choisir de le faire jour après jour via l’écriture.

Une expérience unique pour chacun

Les émotions vont prendre d’assaut la personne en deuil pendant des semaines, des mois, des années. Avec des intensités, des durées et des périodicités variables. Sous forme de vagues terriblement puissantes qui alterneront avec des moments de répit.

Le deuil réactive les souffrances passées des ruptures, pertes et séparations vécues dans l’enfance et la vie d’adulte de la personne endeuillée. Il mobilise également tous les acquis et les richesses de son parcours de vie. Ainsi, c’est toute l’histoire personnelle de la personne qui constitue le prisme à travers lequel elle va percevoir et vivre son deuil. C’est pourquoi le deuil est une expérience unique pour chacun.

Une traversée vers l’apaisement

Accepter et exprimer pleinement ses émotions est le plus sûr chemin pour cicatriser le lien émotionnel coupé avec l’être cher. Grâce à l’œuvre conjointe du processus de deuil (dynamique inconsciente) et du travail de deuil (choix conscient), la personne endeuillée pourra vivre une alchimie intérieure qui la transformera à jamais de façon harmonieuse. Les trois questions essentielles du travail de deuil l’aideront tout au long de sa traversée, ce sont de véritables outils thérapeutiques. Ainsi, chaque jour, la silencieuse et douce intention de prendre soin d’elle-même avec patience et bienveillance la conduira progressivement vers l’apaisement.

À LIRE AUSSI :

Partager l'article

Facebook Twitter Linkedin

Commentaires

Aucun commentaire.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à notre questionnaire pour recevoir
une aide personnalisée.

Je commence
S'inscrire à la
Newsletter

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.