Livres sur le deuil après suicide et la prévention du suicide – Mieux traverser le deuil

Livres sur le deuil après suicide et la prévention du suicide

17 mai 2019 Image Livres sur le deuil après suicide et la prévention du suicide

Nous vous proposons ici une sélection d’ouvrages qui pourront vous aider à comprendre les particularités du deuil après suicide afin de mieux le traverser et aussi mieux l’accompagner. Les proches d’une personne suicidée sont démunies face à l’intensité du choc émotionnel et à la violence des circonstances. Elles peuvent développer des symptômes avec de potentielles séquelles qui entravent le déroulement de leur deuil. En être informé peut amener des prises de consciences libératrices. Nous souhaitons que la lecture de ces ouvrages y contribue et qu’elle vous aide à « nommer la souffrance afin que lentement la cicatrisation opère ».

c

  • APRÈS LE SUICIDE D’UN PROCHE  – VIVRE LE DEUIL ET SE RECONSTRUIRE
    Dr Christophe Fauré, éditions Le Livre de Poche, 2018. Éditeur d’origine Albin Michel.
APRÈS LE SUICIDE D’UN PROCHE  - VIVRE LE DEUIL ET SE RECONSTRUIRE
Dr Christophe Fauré, éditions Le livre de poche, 2018.

Une personne que vous aimiez s’est donnée la mort et depuis c’est le chaos. Face au vide, à la détresse, à l’impuissance, où trouver la force de continuer à avancer – et d’abord de survivre au suicide de son compagnon, de son parent, de son enfant ? Face à ce cataclysme, les mots manquent, d’autant que dans une société où la mort est un tabou, le deuil lié au suicide l’est encore davantage.
Christophe Fauré aborde tous les aspects de cette souffrance pas comme les autres : le gouffre de la culpabilité, la colère, le vécu dépressif et le désespoir, la tentation d’en finir à son tour, les difficultés dans la relation avec autrui, l’extrême solitude, le désarroi des proches… À partir de très nombreux témoignages, qui sont autant de reflets de la diversité des situations, il s’adresse à celui qui reste lorsque l’autre est parti et à son entourage, si démuni pour l’aider. Ces paroles sur l’indicible sont là pour aider le lecteur non pas à oublier, mais à nommer sa souffrance afin que la cicatrisation s’opère, lentement, en sachant que cette blessure ne guérira jamais tout à fait.

ccc

  • BIENTÔT LE PRINTEMPS – PETIT LIVRE À L’USAGE DES PARENTS ET DES ENFANTS FACE AU SUICIDE
    De Cyprien Anrochte et Élise Aviet, illustrations Igor Mekhtiev. Éditions L’Harmattan, collection Jeunesse, 2010.
BIENTÔT LE PRINTEMPS - PETIT LIVRE À L'USAGE DES PARENTS ET DES ENFANTS FACE AU SUICIDE. De Cyprien Anrochte et Élise Aviet, illustrations Igor Mekhtiev. Éditions L'Harmattan, collection Jeunesse, 2010.

Tom a huit ans, son papa s’est suicidé mais personne ne veut lui en parler. « Dire ou ne pas dire aux enfants » est une question récurrente dans la pratique clinique auprès des familles endeuillées par un suicide. Ce livre est un support à l’échange pour les enfants, les parents et les professionnels amenés à les accompagner.

cccc
cccc
cccc
cccc
cccc

cccc
cccc
cccc
cccc

  • VIVRE LE DEUIL avec la Fondation de France
    Guide France Info, d’Emmanuel Moreau, éditions Jacob-Duvernet (2001).
VIVRE LE DEUIL (avec la Fondation de France) Emmanuel Moreau, éditions Jacob-Duvernet (2001).

Cet ouvrage réunit les coordonnées des associations s’occupant du deuil en France.
Perdre un proche peut arriver à chacun d’entre nous, Quand le deuil survient, il paraît inacceptable. Notre société moderne tend à occulter toutes les formes traditionnelles de reconnaissance du deuil. Des associations, conscientes de ce vide provoqué par l’évolution des mœurs, ont réalisé un travail d’accueil et d’accompagnement de ceux qui traversent cette épreuve. Emmanuel Moreau nous invite à les écouter à notre tour, pour mieux comprendre et accepter ce moment difficile de notre existence, et être à même de soutenir ceux qui le vivent.

cccc
cccc
cccc
cccc
c
ccc

  • ÉTUDES SUR LA MORT N° 127 – LE DEUIL APRÈS SUICIDE
    Pascal Millet, Michel Hanus, Michel Debout, Jean-Jacques Chavagnat, éditions L’Esprit du Temps, 2005.
ÉTUDES SUR LA MORT. N° 127 - LE DEUIL APRÈS SUICIDE Pascal Millet, Michel Hanus, Michel Debout, Jean-Jacques Chavagnat, éditions L’Esprit du Temps, 2005.

Au sommaire :
– Epidémiologie du deuil après suicide (P. Millet) ;
– Perdre un proche de suicide (M. Debout) ;
– Les particularités du deuil après suicide (M. Hanus) ;
– Les risques de dépression grave lors du deuil après suicide (J.-J. Chavagnat) ;
– Perspectives en santé publique (F. Debaux) ;
– La stratégie nationale d’actions face au suicide : 2000-2005 (Direction générale de la santé).

c

cccc
cccc
cccc
cccc

  • LE SUICIDE
    Émile Durkheim, Collection « Quadrige » PUF, 2013.
Émile Durkheim, Collection « Quadrige » PUF, 2013.

Ce texte est l’aboutissement, pour Durkheim, d’une recherche empirique qui se veut exemplaire de la méthode sociologique, l’étude d’un fait social total. Longtemps méconnu et ignoré, il est devenu un classique et une référence en sociologie. « Nul spécialiste de ce sujet ne peut se passer de la lecture de ce texte », précise Serge Paugam.

ccc

ccc

cccc
cccc
cccc
cccc
ccc

  • SUICIDE : L’ENVERS DE NOTRE MONDE
    Christian Baudelot, Roger Establet, Seuil, 2006.
SUICIDE : L’ENVERS DE NOTRE MONDE Christian Baudelot, Roger Establet, Seuil, 2006.

L’impact de la société sur un acte aussi individuel que le suicide est peut-être l’énigme majeure à laquelle les sociologues, depuis Durkheim, ont été confrontés.
Pourquoi les hommes se tuent-ils plus que les femmes ? Les jeunes moins que les vieux ? Les urbains plus que les ruraux ? Les catholiques moins que les protestants ? Pourquoi le dimanche moins que le lundi ? Et l’été plus que l’hiver ? En temps de paix plus qu’en temps de guerre ? Nous disposons, aujourd’hui, sur toutes ces questions, d’informations sérieuses à l’échelle de la planète.
Et c’est dérangeant pour l’esprit. Depuis les chocs pétroliers, le suicide des jeunes augmente et celui de leurs aînés se maintient ou diminue. C’est sans doute le constat le plus grave que dresse ce livre. Christian Baudelot et Roger Establet offrent la synthèse d’une masse extraordinaire de données. Ils poussent la sociologie dans ses derniers retranchements, jusqu’aux portes du mystère.

ccc

  • ET SI ON PARLAIT… DU SUICIDE DES JEUNES
    Jean-Marie Petitclerc. éditions Presses de la Renaissance, 2005.
ET SI ON PARLAIT… DU SUICIDE DES JEUNES Jean-Marie Petitclerc. éditions Presses de la Renaissance, 2005.

Chaque année en France, près d’un millier de jeunes de moins de 24 ans se donnent la mort. Alerté par ce véritable  » fait de société « , mais aussi par le manque de prévention et de communication sur ce douloureux sujet, Jean-Marie Petitclerc nous donne les clés pour mieux le comprendre et savoir réagir. Fort de son expérience d’éducateur spécialisé et éclairé notamment par les réflexions de Tony Anatrella, il analyse avec pertinence les principales causes du suicide des adolescents – la volonté de fuir une situation insupportable, l’appel au secours que l’adulte n’entend pas, l’épreuve du deuil, le besoin de relever un défi ou le désir de se sacrifier. Conjuguant des témoignages de jeunes et le style direct de l’auteur, cet ouvrage au parler  » vrai  » est une aide précieuse pour apprendre à déceler les signes avant-coureurs d’un comportement suicidaire, mais aussi pour redonner le goût de vivre aux adolescents qui ont tenté de mettre fin à leurs jours, et pour soutenir leur entourage.

ccccccccc
ccccccccc
ccccccccc

À lire aussi

Partager l'article

Facebook Twitter Linkedin

Commentaires

Aucun commentaire.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à notre questionnaire pour recevoir
une aide personnalisée.

Je commence
S'inscrire à la
Newsletter

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.