Le tout-petit enfant en deuil – Mieux traverser le deuil

Le tout-petit enfant en deuil

17 mai 2019 Image Le tout-petit enfant en deuil

Le tout-petit enfant est semblable à une éponge : le nouveau-né et le nourrisson perçoivent pleinement les changements qui surviennent dans leur environnement. Dans la mesure où il est en symbiose avec sa mère, sa perte est, au-delà d’une souffrance très grande, un danger qui menace sa survie matérielle, mais aussi psychique.

L’intervention tendre d’une autre femme (une grand-mère ou une tante, par exemple) peut lui apporter un point d’ancrage sécurisant. Il pourra alors traverser cette période et, malgré tout, se construire solidement.

Un besoin intense d’être rassuré

Il est important de parler à un tout-petit, de lui expliquer avec des mots simples la situation que la famille traverse : contrairement à une idée trop souvent reçue, ce n’est pas parce qu’il ne parle pas qu’il ne comprend pas.

Ce besoin d’explications reste vivace dans le cas où survient une autre perte que celle de la mère (la perte d’un frère, d’une sœur ou d’un grand-parent, par exemple). La petite éponge ressentira la détresse de ses proches et risque d’imaginer qu’elle en est à l’origine. Il est donc important de rassurer un petit enfant sur ce point, de lui dire qu’il n’a rien à voir avec l’épreuve que l’on traverse, que l’on est heureux de le serrer fort contre soi et qu’on l’aime de tout son cœur.

Utiliser des mots simples qu’il saura comprendre 

Un bébé âgé de six mois peut avoir un comportement sensiblement différent. Assis, il va obstinément chercher des yeux l’être cher qui n’est plus là. Il prolongera son exploration à se rendant à quatre pattes dans les pièces où ils avaient l’habitude d’aller ensemble.

Mécontent et malheureux, se croyant abandonné, il exprime sa détresse par de la colère. Il peut également jouer de de façon acharnée, cherchant, dans cette activité intense, à mettre à distance une réalité insupportable. Puis, peu à peu, il va s’apaiser et finir par comprendre que l’être aimé ne reviendra pas. Il peut traverser une phase de dépression qu’il est essentiel de détecter.

On ne le répétera jamais assez : un petit enfant n’est jamais « trop petit » pour comprendre. Rien ne lui échappe et il va lui aussi, à sa façon, devoir élaborer un travail de deuil. Il mérite donc, comme tout enfant, d’être dorloté et de recevoir des explications simples qu’il saura comprendre.

À lire aussi :

Partager l'article

Facebook Twitter Linkedin

2 Commentaires

Mieux traverser le deuil

19 Sep, 2019 à 12h25
Rien n'échappe à l'enfant, même s'il est tout-petit. Il est sûr qu'un lien avait commencé de se construire entre votre fille et sa sœur aînée, même sur un temps court de 7 mois. Sa sœur étant un membre de la famille, elle est entrée dans son cœur comme elle est présente dans le vôtre. Votre fille perçoit tout changement dans son environnement, elle a donc perçu la tristesse de son entourage, en particulier celle de ses parents, de vous-même, sa maman avec qui elle est en symbiose. L'amour qu'elle a reçu de sa grand-mère pendant les deux mois de votre absence lui a donné un cadre sécurisant. Aujourd'hui, elle sait que sa sœur aînée fait toujours partie de la famille, ce lien est présent grâce à vous qui savez maintenir sa mémoire et qui l'impliquez dans les petits rituels quotidiens.

Pauline

17 Sep, 2019 à 19h26
Merci pour ce texte. J'ai une question personnelle, ma fille de 4 ans est décédée en octobre dernier, alors que sa petite sœur n'avait que 9 mois et a été séparé de moi presque 2 mois car j'étais H24 à l'hôpital avec mon aînée. Elle était bien chez mamie mais je ne sais pas trop si elle a pu ressentir l'absence de sa grande sœur avec qui elle a réellement vécu que 7 mois... Aujourd'hui quand on lui parle de sa sœur elle montre les photos qu'il y a chez nous, mais je ne sais pas trop ce qui lui reste de sa grande soeur... Qu'en pensez-vous ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à notre questionnaire pour recevoir
une aide personnalisée.

Je commence
S'inscrire à la
Newsletter

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.