Que faire du compte Facebook de l'être aimé ? – Mieux traverser le deuil

Que faire du compte Facebook de l’être aimé ?

Après le départ de l’être cher, se pose la question de savoir que faire de sa page Facebook. Faut-il la fermer ou la laisser ouverte ? N’hésitez pas à la maintenir, elle contribue à préserver le souvenir de la personne aimée et à créer un lien intérieur avec elle.

Beaucoup de personnes en deuil choisissent de maintenir ouverte la page Facebook de l’être disparu. Selon l’étude Are the dead taking over Facebook? A Big Data approach to the future of death online publiée par des chercheurs de l’Oxford Internet Institute, le nombre de profils sur Facebook des personnes décédées devrait dépasser celui de personnes vivantes aux alentours de 2070 (1). 

Honorer sa mémoire et créer un nouveau lien

Commémorer en ligne un proche disparu est un mouvement qui s’est développé aux États-Unis suite aux attentats du 11 septembre. C’est une façon très poignante d’honorer la mémoire de la personne disparue. La page Facebook de l’être aimé est en effet un lieu où vous-même ou vos proches pouvez poster des photos ou écrire des messages à son intention. Ce n’est absolument pas malsain : c’est une nouvelle manière d’honorer la mémoire de la personne et de poursuivre un lien avec elle, à un autre niveau. Cette démarche est bénéfique car la continuité des échanges sous une nouvelle forme participe à la troisième tâche du travail de deuil : nourrir un lien intérieur avec l’être cher.

Un lieu de partage pour mieux traverser le deuil

Les parents seront touchés de découvrir des photos inconnues de leur enfant partagées par ses amis en son souvenir. Bien sûr, cela peut raviver le manque mais cela fait du bien de voir que sa mémoire est honorée, que l’on n’oublie pas l’être cher. De plus, les messages postés par ses amis aux anniversaires sont émouvants, la tendresse s’y exprime plus facilement que de façon orale, où l’on peut être inhibé par sa pudeur ou sa gêne. Sur Facebook, la parole se libère, on peut y exprimer plus facilement ses sentiments, son amour, son affection pour la personne disparue.

La valeur de la page Facebook est inestimable pour toute la communauté des proches de l’être aimé. Elle les aide à traverser leur propre deuil.

Le respect des instructions du défunt

Depuis début 2015, il est possible de désigner un légataire de son compte directement sur Facebook, on peut aussi laisser des instructions à un notaire par exemple, dans les dispositions testamentaires. Ainsi, de son vivant, la personne disparue a pu prendre des mesures concernant ce qui allait advenir de son compte Facebook. Soit elle a choisi de le faire perdurer sous forme de compte de commémoration, elle aura dans ce cas désigné sur Facebook un contact légataire ou donné des instructions à sa famille. Soit elle a exprimé son souhait de fermer son compte, et elle peut, dans ce sens, avoir demandé à Facebook de supprimer son compte après son décès.
Il importe donc à la famille de déclarer le décès auprès de Facebook. Dans tous les cas, quand une personne décède, Facebook respecte les instructions qu’elle a reçues.
Si la personne n’a entrepris aucun démarche de son vivant relativement à son compte, il revient à sa famille de prendre la décision ou non de garder sa page Facebook.

Deux possibilités s’offrent à la famille : supprimer le compte ou le transformer en compte de commémoration.

Supprimer le compte

Seuls les membres de la famille proche avérés ou l’exécuteur testamentaire du titulaire du compte peuvent demander la suppression du compte de la personne décédée. Il faut pour cela fournir un document attestant de son statut ainsi que l’acte de décès de la personne (ou à défaut une preuve d’autorité et une preuve du décès de votre proche).

… ou transformer le compte en profil commémoratif

La famille peut choisir de transformer le compte Facebook personnel de la personne disparue en un compte commémoratif sur lequel les amis et la famille pourront se recueillir et partager leurs souvenirs. Elle peut en faire la demande directement auprès de Facebook, en indiquant en ligne le nom du défunt, la date du décès et en joignant un document attestant du décès. Facebook transformera ce profil en compte de commémoration. Le compte restera visible sur Facebook, mais la seule personne autorisée à le gérer sera le contact légataire désigné par la personne titulaire du compte. Si aucun contact légataire n’a été désigné, le compte ne sera géré par personne après la demande de conversion en compte de commémoration.

Les caractéristiques d’un compte de commémoration

Lorsque le compte commémoratif est créé, l’expression « En souvenir de » apparaît à côté du nom de la personne. Le contenu (photos, publications…) mis en ligne par l’utilisateur de son vivant reste et est toujours visible par l’audience avec qui il a été partagé. Les contacts peuvent poster leurs souvenirs sur le journal du défunt, selon les paramètres de confidentialité du compte. Dans l’espace public de Facebook, le compte commémoratif n’apparaît plus dans les publicités, les rappels d’anniversaire et les suggestions de la section « Vous connaissez peut-être…» Personne ne peut se connecter à un compte de commémoration, c’est une garantie de sécurité. Si le titulaire du compte avait choisi un contact légataire, ce dernier peut contrôler qui peut afficher les hommages sur le compte commémoratif et celui qui peut voir ces hommages. Sans contact légataire, un compte de commémoration ne peut pas être modifié.

Un espace numérique où s’expriment les liens du cœur

Nous espérons que ces informations pourront vous aider dans votre décision. Prenez le temps de faire votre choix, parlez-en à vos proches. Soyez assuré qu’en gardant ouverte la page Facebook de votre cher disparu, vous vous offrez un espace de partage et de résilience, pour vous, votre famille et tous les amis de l’être aimé.

(1) En se basant sur les chiffres de 2018, les chercheurs ont calculé qu’au moins 1,4 milliards d’utilisateurs sur les 2,3 milliards que compte le site décèderont d’ici 2100. Ainsi, au rythme actuel, le nombre de profils mémoriels devrait inexorablement augmenter pour dépasser celui des profils actifs dans les années 2070.

Répondez à notre questionnaire pour recevoir
une aide personnalisée.

Je commence
S'inscrire à la
Newsletter

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.