Livres pour accompagner les enfants en deuil – Mieux traverser le deuil

Livres pour accompagner les enfants en deuil

12 novembre 2019 Image Livres pour accompagner les enfants en deuil

Nous vous proposons ici une sélection d’ouvrages qui pourront accompagner avec délicatesse, poésie et justesse les enfants qui vivent un deuil. Les livres sont organisés par thématique selon la personne de la famille ou l’ami que l’enfant a perdu(e). Quand un deuil survient, l’enfant « sait » qu’un événement majeur est survenu. À son niveau et avec ses moyens. Entrer avec lui dans une douce histoire qui parle de la mort et du deuil c’est lui donner la possibilité de mettre des mots sur ce qu’il ressent et aussi d’exprimer ses émotions. Partager cela avec l’un de ses proches pourra beaucoup le rassurer et le réconforter.

Le deuil (de façon générale)

ccc

IL FAUT LE DIRE AUX ABEILLES

IL FAUT LE DIRE AUX ABEILLES (dès 6 ans)
De Sylvie Neeman, illustrations de Nicolette Humbert, éditions La Joie de lire, 2011.
« Quand un apiculteur meurt, il faut le dire à ses abeilles. Si on ne leur dit rien, elles ne comprennent pas ce qui se passe. Elles volent dans tous les sens, elles sont perdues, énervées aussi ». Avec tendresse et poésie, Sylvie Neeman évoque ici un sujet difficile, celui de la mort, de l’absence, de la douleur et du manque. Un très beau texte magnifiquement illustré par les photographies douces, pudiques et talentueuses de Nicolette Humbert.

ccc
ccc
ccc
ccc
ccc

LA ROSE A DISPARU

LA ROSE A DISPARU (dès 6 ans)
Conte thérapeutique de Sylvie Sarzaud, iIlustrations de Grégoire Mabire, éditions Eyrolles, 2013.
Quelle chance a Lisa d’avoir ce grand jardin rien que pour elle ! Et de respirer une rose aussi belle tous les jours, SA rose, celle que son grand-père a plantée à sa naissance pour célébrer sa venue au monde. Papy est un grand jardinier, il sait beaucoup de choses, il sera toujours là pour répondre aux questions de Lisa et veiller sur elle. Mais un jour la rose de Lisa disparaît…

ccc

Le deuil d’un parent

ccc

Samantha a perdu son papa

SAMANTHA A PERDU SON PAPA (à partir de 3 ans)
De Julie Kaplow et Donna Pincus, illustrations de Beth Spiegel, éditions Enfants Québec, 2009. Série : Une histoire sur… le deuil. Collection J’apprends la vie.
Samantha a perdu son sourire il y a un mois, quand son père est mort. Elle essaie de ne pas pleurer, mais elle s’ennuie beaucoup de son papa. Elle a peur que, si elle laisse couler ses larmes, elle ne pourra jamais s’arrêter. Elle a aussi l’impression que, si elle s’amuse, les gens vont penser qu’elle n’aimait pas son père. Dans cette touchante histoire, Samantha parvient à accepter ses émotions et se rend compte qu’elle ne peut pas s’en débarrasser en les ignorant. Elle découvre aussi que partager ces émotions avec quelqu’un d’autre est à la fois réconfortant et rassurant. Avec sa mère, elle trouve des façons de garder vivante la mémoire de son père. Finalement, elle comprend que ce dernier aurait voulu qu’elle ait une vie heureuse et bien remplie. Un album pour aider les enfants qui ont perdu leur papa ou leur maman.

ccc

AU REVOIR MAMAN (à partir de 4 ans)
De Rebecca Cobb, éditions Nord-Sud (2014) et Mijade (2016).
Il y a quelque temps, nous avons dit au revoir à Maman. Je ne sais pas très bien où elle est partie. Ce livre parle avec une justesse et une finesse rares de la perte d’un parent du point de vue d’un enfant. Dans un langage sans détours, et avec des illustrations évocatrices, cet album explore les nombreuses émotions qu’un enfant peut éprouver face à la mort : de la colère à la culpabilité et de la tristesse à la confusion. Ce livre souligne également la possible alternance de moments de tristesse et de moments plus positifs (l’enfant fait toujours partie d’une famille, il est entouré de gens qui l’aiment, il a de beaux souvenirs que rien n’effacera). 

ccc

Le deuil d’un grand parent

ccc

ET APRÈS… (À partir de 3 ans)
De Malika Doray, illustrations de Malika Doray, éditions Didier Jeunesse, 2002.
Tous les mercredis, Petit Lapin retrouvait sa Mamie chérie pour faire des gâteaux ensemble, aller à la fête foraine, promener le chien… mais un mercredi, Mamie n’est plus là. Elle est à l’hôpital lui dit sa Maman. Un jour, maman a pleuré après avoir reçu un coup de téléphone. Papa a dit que Mamie était morte. Quand Petit Lapin a demandé si c’était vrai que Mamie a disparu pour toujours, maman a dit qu’il y a des gens qui croient que quand on est mort on va au ciel. Et qu’il y en a d’autres qui croient qu’on renaît dans un autre corps. Maman pense que Mamie existe toujours parce qu’elle est un grand et beau souvenir. Petit Lapin a posé la photo de Mamie dans sa chambre à côté de son lit. Au début, ça fait pleurer de repenser à Mamie. Maintenant, souvent, c’est tout doux car elle était drôlement bien comme mamie, sa Mamie. Malika Doray traite avec douceur et émotion de ce thème délicat. Le graphisme très épuré des illustrations renforce la simplicité et la justesse du propos.

ccc

TEMPS GRIS (à partir de 3 ans)
De Pierre Bertrand, Illustrations de Sibylle Delacroix, éditions Milan jeunesse, 2007.
L’histoire est racontée du point de vue d’une petite fille dont la mamie a disparu. Le temps était à la pluie, reflet des sentiments de toute la famille. Quand Mamie est partie, personne n’a plus rien dit… La main de Mamie était froide, celle de Maman était chaude. Maman était toute blanche. Papa était en gris. Le temps était à la pluie. Il pleuvait dehors. Il pleuvait dedans aussi.

ccc

MAX ET LILI : GRAND-PÈRE EST MORT (à partir de 6 ans)
De Dominique de Saint Mars, illustrations de Serge Bloch, éditions Calligram, collection Ainsi va la vie, 1995.
Le téléphone sonne et Max et Lili apprennent la mort de leur grand-père. Tous partent rejoindre Mamie pour l’enterrement… Une histoire pour partager ses questions et ses émotions, pour exprimer ses peurs, pour garder dans son cœur les gens qu’on aime et pour aimer la vie. Ce petit livre reprend les étapes du processus qui suit la mort : les réactions des membres de la famille, l’enterrement et ses rituels, les souvenirs qui font leur apparition, les questions que les enfants se posent (« On est mort pendant combien de temps ? »).

ccc

Le deuil d’un frère ou une sœur

ccc

OÙ ES-TU PARTI ? (à partir de 3 ans)
De Laurence Afano, éditions Alice Eds, 2006.
« C’était un dimanche. Ce jour-là, tu t’es cogné la tête. On m’a dit que tu ne te relèverais plus, mais je n’ai pas bien compris. Tu étais mon grand frère. » Comment expliquer la mort aux jeunes enfants ? C’est cette question délicate que ce livre aborde avec pudeur et délicatesse. Tous les sentiments que l’enfant éprouve lors de la perte d’un être cher – colère, impuissance, incompréhension, tristesse – sont décrits par Laurence Afano à travers les yeux d’une petite fille. Son grand frère a disparu : où se cache-t-il ? Pourquoi ne revient-il pas ? Un album intelligent et plein d’émotion

ccc
ccc

Le deuil périnatal

ccc

Deux petits livres ont été conçus par l’association Petite Émilie pour expliquer aux enfants ce qu’il est si difficile à dire, la perte d’un bébé. Leur parler de ce petit frère ou de cette petite sœur qui ne rentrera pas à la maison ou de ce grand frère ou de cette grande sœur qu’ils n’ont pas connu(e). Ces deux livres sont téléchargeables ci-dessous depuis le site de l’association :

LÉA N’EST PAS LÀ
Un livre pour aider les parents à dire l’impensable et à expliquer à la fratrie : ce petit frère ou cette petite sœur qui ne viendra pas.








ccc
ccc
ccc

OSCAR ET LÉONARD
Un livre pour aider les parents à expliquer aux enfants suivants qu’ils ont un grand frère ou une grande sœur qu’ils ne rencontreront jamais, mais qui est bien présent dans le cœur de leur famille.





ccc
ccc
ccc
ccc
ccc

Mon grand frère des étoiles

MON GRAND FRÈRE DES ÉTOILES (à partir de 4-5 ans)
Texte et illustrations de Delphine Gonçalves, en auto-édition, 2016.
Delphine Gonçalves a écrit ce livre en auto-édition. Elle y fait parler son fils Sacha, le grand frère de Nils décédé. C’est pour lui et pour tous les enfants qui ont un grand frère ou une grande sœur des étoiles, qu’elle a écrit ce livre doux et délicat. Le souhait de l’auteure est d’aider de nombreux parents endeuillés et essentiellement les enfants qui sont trop souvent « mis de coté »… Le texte a été validé par une psychologue spécialisée dans le deuil périnatal. Artiste-peintre, l’auteure a écrit et illustré ce livre avec beaucoup de tendresse et d’amour. Ce livre tendre et profond est un support précieux pour aborder avec douceur et sincérité le thème délicat du deuil périnatal auprès des enfants de la fratrie.
Facebook Livre deuil périnatal : « Mon grand frère des étoiles »

ccc

Le deuil d’un ami

ccc

Tu vivras dans nos cœurs pour toujours

TU VIVRAS DANS NOS COEURS POUR TOUJOURS (à partir de 4 ans)
Texte et illustrations de Britta Teckentrup, traduit de l’anglais par Rose-Marie Vassallo, éditions Larousse, 2018.
Renard a vécu une vie longue et heureuse. Mais un jour vient où il est fatigué et s’endort dans la neige pour toujours. Dans la forêt, tous ses amis se réunissent. Les uns après les autres, ils se souviennent des jours heureux passés avec Renard, l’un quand ils jouaient ensemble dans les feuilles, l’autre quand ils regardaient le coucher du soleil…. À côté d’eux, un arbrisseau perce la neige. Au fil des jours, des semaines, des mois, l’évocation des souvenirs, toujours nombreux, fait grandir l’arbre qui devient le plus bel arbre de la forêt. Un arbre fait de souvenirs de tendresse et d’amitié. Renard continuera de vivre dans le cœur de ses amis, pour toujours.

ccc

Au revoir Blaireau

AU REVOIR BLAIREAU (à partir de 3-4 ans)
Texte et illustration de Susan Varley, traduit de l’anglais par Marie et Raymond Farré, éditions Gallimard Jeunesse, Collection L’heure des histoires, 1984. 
Blaireau était vieux et c’était un ami sûr, toujours prêt à rendre service. Très vieux, il connaissait presque tout de la vie et savait aussi qu’il devait mourir bientôt. Blaireau n’avait pas peur de la mort. Pour lui, mourir, c’était simplement quitter son corps. Cela ne l’inquiétait guère, car son corps ne fonctionnait plus aussi bien que dans sa jeunesse. Un matin, les amis de Blaireau se rassemblent devant sa porte. Ils s’inquiètent parce que leur vieil ami n’est pas sorti pour leur dire bonjour comme d’habitude… Un grand classique qui aborde avec espoir la disparition d’un être cher. Un ton juste, beaucoup de finesse et de sensibilité : un livre exceptionnel pour un album ancien qui n’a pas pris une ride. 

Le deuil d’un animal

ccc

UNE CHANSON POUR L’OISEAU

UNE CHANSON POUR L’OISEAU (à partir de 3 ans)
De Margaret Wise Brown, illustrations de Rémy Charlip, éditions Didier Jeunesse, 2013.
Les enfants l’ont trouvé là, étendu sur l’herbe, les yeux fermés. Ils écoutent son cœur mais il ne bat plus. Le petit oiseau est mort. Tous ensemble, ils lui organisent de vraies funérailles, comme les grandes personnes le font lorsque quelqu’un meurt. Ils couvrent l’oiseau de fleurs et chantent en son honneur… Les étapes du deuil sont amenées avec beaucoup de finesse : le corps mort, la tristesse qui l’accompagne, le creusement de la tombe dans le respect (l’oiseau est enveloppé dans une feuille de vigne, la tombe est recouvertes de fougères et de violettes), les rituels qui accompagnent le dernier au revoir (les enfants chantent une chanson à l’oiseau, ils pleurent, écrivent un mot sur une pierre tombale), la mémoire qui persiste avant de s’estomper un peu (les enfants reviennent chanter et fleurir la tombe chaque jour).

Partager l'article

Facebook Twitter Linkedin

Commentaires

Aucun commentaire.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à notre questionnaire pour recevoir
une aide personnalisée.

Je commence
S'inscrire à la
Newsletter

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.